Imprimer

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 9950

Intitulé

L'accès à la certification n'est plus possible

MASTER : MASTER Master Professionnel Sciences, Technologies, Santé, Mention biologie et santé, Spécialité Evaluation et Prévention des Risques Professionnels

Autorité responsable de la certification Qualité du(es) signataire(s) de la certification
Direction générale de l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle (DGESIP), Université de Bretagne Occidentale - Brest Président de l'université de Bretagne Occidentale - Brest, Recteur de l'académie de Rennes

Niveau et/ou domaine d'activité

I (Nomenclature de 1967)

7 (Nomenclature Europe)

Convention(s) : 

Code(s) NSF : 

344 Sécurite des biens et des personnes, police, surveillance

Formacode(s) : 

Résumé du référentiel d'emploi ou éléments de compétence acquis

Le titulaire de ce diplôme est un professionnel qui peut être chargé de conseiller dans le domaine de la prévention des risques professionnels, de l’organisation de la santé au travail, de la réparation des accidents et maladies professionnelles. Ainsi, il est amené à travailler en relation avec les structures régionales et nationales chargées de la surveillance des situations à risques (Inspection Médicale du Travail, Médecine du Travail …).

A l’issue de son cursus de Master, le diplômé maitrise les modalités de prise en charge des situations à risques et peut mettre en place des protocoles d’étude avec les médecins. Il peut également mettre en place des systèmes de recueil d’information ou de gestion de crise et mener des enquêtes épidémiologiques en milieu de travail. Pour cela, il est capable d’intégrer et de définir la politique de l’entreprise en matière de santé au travail, de comprendre les enjeux socio-économiques et d’être garant de la réflexion sur les aspects éthiques en santé au travail.

Il sait aussi convaincre et sensibiliser les interlocuteurs sur les questions de prévention au travail et adapter son discours aux partenaires. Par ailleurs, le diplômé maîtrise le vocabulaire technique en usage dans le secteur sanitaire et social et applique la législation en tenant compte du contexte.

Secteurs d'activité ou types d'emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

Le diplômé peut exercer dans des services de santé au travail d’entreprises ou interentreprises et au sein de structures privées de prévention des risques professionnels.

Il peut occuper les emplois d’Intervenants en prévention des risques professionnels, Hygiéniste industriel, Ergonome.

Codes des fiches ROME les plus proches : 

  • H1302 : Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels
  • M1402 : Conseil en organisation et management d'entreprise
  • K2305 : Salubrité et traitement de nuisibles

Modalités d'accès à cette certification

Descriptif des composantes de la certification : 

Dans le cadre d’une formation se déroulant sur 4 semestres, la certification s’obtient après une évaluation sur les unités d’enseignements suivantes :

Semestre 7 : 3UE/30ECTS
- UE 1 : Sciences humaines et sociales appliquées au domaine du travail.
- UE 2 : Gestion et management.
- UE 3 : Santé publique.

Semestre 8 : 3UE /30ECTS
- UE 1 : Méthodologies de recherche + 140 heures de stage
- UE 2 : Langues vivantes.
- UE 3 : Santé au travail ; veille sanitaire.

Semestre 9 : 4UE/30ECTS)
- UE 7 : Méthodologies d’étude et de recherche en santé au travail.
- UE 9 : Épidémiologie évaluative. Évaluation médico-économique.
- UE 11 : Accréditation et démarche qualité.
- UE 12 : Anglais et communication. 

Semestre 10 : 3UE/30 ECTS
- UE 8 : Santé au travail ; Veille sanitaire (niveau 2)
- UE 10 : Méthodologies de l’évaluation des risques
- UE 13 : Stage en entreprise (420 heures de mars à juin)

Validité des composantes acquises :  illimitée

Conditions d'inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d'élève ou d'étudiant X

Personnes ayant contribué aux enseignements (loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat d'apprentissage X
Après un parcours de formation continue X

Personnes ayant contribué aux enseignements (loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

En contrat de professionnalisation X

Personnes ayant contribué aux enseignements (loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

Par candidature individuelle X

Personnes ayant contribué aux enseignements (loi n°84-52 du 26 janvier 1984 modifiée sur l’enseignement supérieur)

Par expérience dispositif VAE prévu en 2002 X

Enseignants-chercheurs et professionnels

Oui Non
Accessible en Nouvelle Calédonie X
Accessible en Polynésie Française X
Liens avec d'autres certifications Accords européens ou internationaux

Base légale

Référence du décret général : 

Arrêté du 25 avril 2002 (J.O. du 27 avril 2002) 

Décret n° 2002-481 du 8 avril 2002 (J.O. du 8 avril 2002) relatif aux grades et titres universitaires et aux diplômes nationaux

Référence arrêté création (ou date 1er arrêté enregistrement) : 

Arrêté du  6 décembre 2005 relatif aux habilitations de l’Université de Brest à délivrer des diplômes nationaux

Référence du décret et/ou arrêté VAE : 

Décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 pris pour l’application du premier alinéa de l’article L. 613-3 et de l’article L. 613-4 du code de l’éducation et relatif à la validation des acquis de l’expérience par les établissements d’enseignement supérieur

Références autres : 

Pour plus d'informations

Statistiques : 

Observatoire des parcours de formation et d’insertion professionnelle de l’Université de Bretagne Occidentale

http://www.univ-brest.fr/suaoip/

Autres sources d'information : 

http://univ-brest.fr

Lieu(x) de certification : 

Université de Bretagne Occidentale - Brest : Bretagne - Finistère ( 29) [Brest]

Brest

Lieu(x) de préparation à la certification déclarés par l'organisme certificateur : 

Brest, Quimper, Morlaix

Historique de la certification :